agriculture-urbaine

Covid-19 : Réouverture des jardins collectifs en cours

La météo incite au jardinage. Mais, depuis le début du confinement, la fermeture des jardins collectifs prive le jardinage aux citadins … Des localités ont levé partiellement l’interdiction. Mais qu’en sera-t-il à partir de lundi 11 mai ?

La nature poursuit sa course printanière malgré le #coronavirus. Le forsythia a laissé la place au lilas : sa floraison donne habituellement le coup d’envoi de la plantation des pommes de terre. Le temps radieux, les températures clémentes, tout pousse à s’occuper de son jardin. Les jardiniers savent bien que les récoltes de cet été se préparent maintenant. Et ils tournent en rond au salon, confinement oblige.

Homme de dos agenouillé en train de jardiner dans son jardin familial - Saint Ouen (93) - (c) JARDIMEDIA
Jardinier entretenant son jardin familial au Grand Parc à Saint-Ouen (93) – © JARDI MEDIA

Jardiniers des villes pénalisés

Enfin pas tous, ceux dont « le jardin est attenant à leur domicile et n’oblige pas à sortir dans l’espace public pour s’y rendre. » peuvent continuer à cultiver leur jardin. Les directives gouvernementales sont très claires sur ce point. Cependant, c’est ignoré les nouvelles formes de jardinage urbain, les jardins familiaux et les jardins partagés. Par définition, ces jardins ne sont pas accolés à l’habitation. Pour autant ne pourrait-on pas permettre aux jardiniers de les entretenir ? Ne serait-ce que par souci d’équité… entre jardiniers ! Ce serait une bouffée d’air pur et un moment de détente pour bien des urbains petitement logés.

Jardin familial vs jardin partagé

#Jardinfamilial : j’entretiens une parcelle personnellement sur un terrain collectif

#Jardinpartagé : je cultive un terrain en commun avec d’autres jardiniers

Réouverture sous conditions

Devant les nombreuses demandes de dérogation de la part des associations locales de jardin, certaines collectivités ont assoupli leurs positions, autorisant la réouverture des jardins collectifs non sans précaution cela va sans dire : dans les Hauts-de-France, en Normandie, Pays-de-Loire… Toutefois en l’absence de consignes au niveau national, chaque commune, département, région établit ses règles.

Pour en savoir plus, cliquez ici

Même si cette réouverture s’accompagne de conditions très strictes, pour éviter la propagation du #Covid-19, elle fait la joie des jardiniers. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de l’organisme dont dépend votre parcelle. Faites collectivement une demande de dérogation si besoin.

La joie de la réouverture des jardins familiaux à Dieppe (76) : des jardiniers témoignent… Cliquez ici

A la veille du déconfinement, on ne sait encore rien de ce qui se passera pour les jardins collectifs dans les zones rouges. Les parcs et jardins étant rouverts dans les départements verts, on imagine que les jardins collectifs aussi. Toutefois, leur accès sera probablement réglementé comme pendant le confinement afin de respecter les gestes « barrière ».

Des conditions d’accès strictes

  • Limiter le nombre de personnes présentes ensemble
  • Une personne par parcelle dans les jardins familiaux
  • Une heure de jardinage maximum par jour
  • Une désinfection systématique des outils et équipements commun après usage

Selon les endroits, d’autres restrictions ont pu être imposées, se renseigner auprès des responsables de chaque jardin ou sur le site des mairies.

Le bon plan

Les producteurs maraîchers se mobilisent. Pour trouver des jeunes plants près de chez vous, cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *