recycling, reuse, environmental protection

Biodéchets : Compost vs poubelles

Trop de matières compostables ou biodéchets, encombrent nos poubelles d’ordures ménagères et s’envolent en fumée dans les incinérateurs ou se dégradent en décharge. Les valoriser en compost, c’est agir pour la planète !

Depuis 2015, le volume de nos poubelles a recommencé à augmenter. Nous sommes passés de 516 kg d’ordures ménagères/an/habitant en 2015 à 527 kg en 2018 (@Eurostat). Si la progression n’est pas très importante, à peine 0,02%, chez nos proches voisins européens (Allemagne, Danemark, Pays-Bas…), on constate un mouvement inverse.

Des poubelles allégées, c’est facile

Nous pourrions facilement diminuer le poids de nos ordures ménagères… En évitant le #gaspillagealimentaire : 10% du poids e nos poubelles sont des aliments jetés avant d’être consommés (@ADEME). En en compostant une partie : près d’un tiers de ces déchets ménagers sont des matières organiques, biodégradables, appelés aussi #biodéchets. Ces derniers contiennent beaucoup d’eau. Leur place n’est pas dans un incinérateur dont ils réduisent le rendement énergétique. Mis en décharge, ils fermentent et dégagent du #méthane (#gaz-à-effet de serre).

déchets ménagers
Infogram

A l’horizon 2025, la loi de transition énergétique d’août 2015 exige qu’il soit proposé aux particuliers une solution pratique pour le tri de leurs biodéchets. L’Europe impose un tri à la source des biodéchets dès 2023 dans le « Paquet Economie Circulaire » adopté par les états membres fin 2017.

Composter ses biodéchets, c’est possible en ville

Mais la collecte, même séparée des ordures ménagères, n’est pas la solution la meilleure pour l’environnement. Elle nécessite l’emploi de véhicules pas forcément tous très « écolos ». Qui a un jardin individuel ou collectif (partagé ou familial), peut facilement installer un bac à compost dans un coin et y jeter ses biodéchets. C’est un bon moyen pour fabriquer, sur place, un #engrais 100 % gratuit pour toutes ses plantes tout en agissant pour la planète. Mais lorsque l’on ne dispose que d’un balcon, une terrasse ou, que l’on n’a pas d’espace extérieur du tout, composter ses biodéchets parait moins évident. Pourtant des solutions existent : les #compostscollectifs mis en place dans un quartier, pour une résidence, un groupe d’immeubles. De nombreuses municipalités encouragent et accompagnent ces initiatives. Renseignez-vous auprès de votre mairie.

Pour trouver la meilleure solution pour vous, rendez-vous sur le site

« je composte en ville ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *